Accs professionnel rserv

Code oubli ?

Gilles de CATUELAN

Agriculteur Adainville (78), portrait et tmoignage.

Ce portrait a t ralis en aot 2009. Les informations sont susceptibles d'avoir volu. Consulter la fiche « producteur » dans notre catalogue.
Fiche ancien modle.


Quand la terre impose ses lois...

Niche en bordure de la fort de Rambouillet, Adainville, lexploitation agricole de Gilles DE CATUELAN donne dabord aux visiteurs limage dune situation privilgie. Le milieu naturel y est dailleurs dune qualit telle que la fort de Rambouillet est classe en fort de protection depuis cette anne et que la moiti de la surface de lexploitation se trouve en zone Natura 2000.

Les apparences sont trompeuses car, en ralit, la qualit des terres, comme dans une bonne partie du pays de Houdan, y est suffisamment mdiocre pour que la culture des crales ne permette pas elle seule de faire vivre lexploitation. Etre agriculteur en Ile-de-France impose donc parfois de faire preuve de tnacit et dinventivit, limage de M. DE CATUELAN, qui, pour complter sa production cralire, propose une pension de chevaux, mettant ainsi profit lenvironnement forestier immdiat.


La diversification, un passage oblig

Depuis ses dbuts dagriculteur, M. DE CATUELAN a toujours lev des animaux paralllement la culture des crales. A la fois par got, parce quil a une me dleveur , et parce que la mauvaise qualit de ses sols loblige trouver de la valeur ajoute en diversifiant son activit. Sans les animaux, le rsultat conomique dgag par lactivit ne lui permettrait pas de vivre .

A la reprise de lexploitation paternelle, en 1981, ce sont des bovins viande. A partir de 1991, la volaille de Houdan fait son apparition sur lexploitation. Rpute pour la finesse de sa chair, cette race ancienne et locale fait alors lobjet dun projet de relance collectif dans le pays de Houdan. La dmarche aboutit lobtention dun Label Rouge, qui reconnat la spcificit et la qualit de cette production. Regroupant une dizaine dleveurs, une socit de distribution gre labattage et la commercialisation des animaux. Au fil des annes, la difficult valoriser conomiquement la volaille de Houdan se fait jour pour lensemble des producteurs investis : cycle de production plus long que les autres races de volailles, productivit moindre, cot de production important.


Interpell par des demandes rcurrentes pour accueillir des chevaux sur ses prairies, Gilles DE CATUELAN dcide dabandonner la production de volailles en 2002 et de dvelopper une pension de chevaux. Il transforme les poulaillers en boxes pour chevaux et apprend progressivement par lui-mme les ficelles de llevage quin. De deux chevaux au dbut, la pension est maintenant passe, aprs la construction de deux nouveaux btiments, un potentiel daccueil de trente chevaux.

M. DE CATUELAN ne prvoit pas de sarrter en si bonne voie. Ainsi il souhaite prenniser et valoriser lactivit quine en construisant un mange couvert et en dveloppant un parcours de cross sur une des parcelles forestires quil possde.



Entre organisation et savoir-faire

Les productions vgtales

Lexploitation agricole de M. DE CATUELAN comprend 100 hectares cultivables : 10 hectares de jachre permanente, 23 hectares de prairies permanentes et 67 hectares de bl, orge, avoine et colza. A cela sajoutent 70 hectares de bois, dont la gestion est confie une entreprise spcialise.

Pour 60% les terres de cultures sont de mauvaise qualit, avec des taux dargile environ 8% pour les meilleures, 3,5% pour les autres. Les rendements en ptissent ncessairement. Par exemple, sur les cinq dernires annes, le rendement obtenu en bl a t en moyenne de 55 quintaux par hectare, alors quil se situe environ 78 quintaux pour lensemble de la rgion francilienne. Ds lors, et malgr toutes les possibilits damender les sols, on comprend la difficult mettre en valeur une telle surface.

Aussi surprenant que cela paraisse, les liens de complmentarit entre les productions vgtales et la pension de chevaux de M. DE CATUELAN sont peu nombreux. Pour lessentiel, les crales sont livres en cooprative car les clients se font eux-mmes livrer la nourriture des chevaux par des prestataires extrieurs. Dautre part, afin de maintenir au mieux la qualit actuelle des sols, M. DE CATUELAN se voit contraint denterrer sa paille aprs rcolte et dacheter la paille pour la litire des chevaux un agriculteur voisin.

Par contre, le foin provient dans sa totalit de lexploitation. La coupe des prairies, comme la rcolte des crales, nest dailleurs pas toujours de tout repos, car, avec la proximit du massif forestier de Rambouillet, les dgts de gibier dans les parcelles se multiplient : les experts chargs de les estimer finissent par bien connatre la ferme...


Une pension toute en mouvements

Contrairement ce que lon pourrait croire, proposer une pension pour chevaux ne se limite pas fournir labri et le couvert ! Aujourdhui le temps ddi cette seule activit se monte au quotidien six heures de travail. Cela a conduit lanne dernire lembauche dune salarie mi-temps pour lentretien des boxes. Il sagit en effet de changer la litire paille tous les jours, de nettoyer les boxes, de veiller lalimentation, lexercice des animaux, mais aussi leur sant, M. DE CATUELAN ralisant lui-mme la plupart des traitements vtrinaires.

On comprend alors que, si lactivit, par les rentres financires mensuelles quelle gnre, apporte une relative scurit en terme de trsorerie, elle se rvle vite dvoreuse de temps. M. DE CATUELAN avoue mme que lactivit est mouvemente , rservant des surprises quotidiennes !


Pourtant, les clients sont fidles, puisque, sur les 25 animaux prsents aujourdhui dans la pension, 20 taient dj l lors du lancement, il y a quatre ans. La dure des contrats de pension est dailleurs illimite !


Economie de la pension

Quand le taux de remplissage est son maximum, la pension de chevaux permet de gnrer peu prs la moiti du chiffre daffaires de lexploitation agricole, et environ 75% du rsultat net. La pension se rvle donc vitale pour le maintien de lensemble de lactivit agricole dans ce territoire difficile.

Aujourdhui, M. DE CATUELAN propose ses services une clientle de particuliers situs dans un rayon dune vingtaine de kilomtres, pour une pension en pr ou en box.

Si vous tes intresss par la pension, ou plus simplement par la pratique du cross en milieu forestier, nhsitez pas prendre contact avec M. DE CATUELAN !


Informations

Gilles DE CATUELAN

30 bis route du Mesle
78113 Adainville
Tl : 01.34.94.43.64
Email : de-catuelan.gilles@orange.fr

Laisser un commentaire

Aucun commentaire - Laisser un commentaire