Accs professionnel rserv

Code oubli ?

Famille CHEVALIER

Agriculteurs Nesle-la-Valle (95), portrait et tmoignage.

Ce portrait a t ralis en mai 2009. Les informations sont susceptibles d'avoir volu. Consulter la fiche « producteur » dans notre catalogue.
Fiche ancien modle.


Une ferme de polyculture levage aux portes de la ville

Lexploitation agricole de la famille CHEVALIER trouve sa place au coeur dune des rgions rurales les mieux prserves de lIle-de-France : le Vexin franais. Niche dans la valle du Sausseron, Nesle-la-Valle, cette ferme contribue former un surprenant crin de verdure, aux portes mmes de lagglomration de Cergy-Pontoise.
Perptuant une tradition qui faisait jadis du Vexin franais un quivalent de la Normandie en terme dlevage, les CHEVALIER produisent du lait, quils vendent pour partie en direct aux consommateurs locaux. Les crales, oloprotagineux et betteraves, quils cultivent sur les terres fertiles des plateaux, leur permettent dtablir des liens de complmentarit avec leur activit dlevage.
LEARL CHEVALIER constitue, vous laurez compris, une exploitation de polyculture levage, un type dexploitation agricole qui tend se rarfier fortement dans cette partie de lIle-de-France. Ainsi, aujourdhui, seules subsistent sept exploitations laitires dans le Val dOise.


Un modle agricole en perte de vitesse

La cration de lEARL CHEVALIER est toute rcente. Elle sest faite avec la transmission progressive de lentreprise de Claude CHEVALIER ses deux fils. Avec eux, cest la troisime gnration familiale mettre en valeur les prairies de la valle du Sausseron.

Claude stait install comme agriculteur en 1970 et il a pris sa retraite en 2006. Ses deux fils ont donc repris lentreprise familiale, avec linstallation de lun en 2003 et de lautre en 2007. Pour permettre deux personnes de vivre sur lexploitation, il a t ncessaire de cultiver 120 hectares de terres supplmentaires et daugmenter le quota laitier de 200 000 litres ds 2003.

Les premires annes dactivit des deux fils se sont rvles bien remplies. En effet elles ont t loccasion dagrandir la stabulation destine aux vaches laitires : dune capacit de 45 vaches, le btiment est pass 90 vaches. Cela laisse encore une place pour dventuels projets de dveloppement de lactivit laitire, car aujourdhui le troupeau de lexploitation se monte 75 adultes en production. Dans le mme temps, comme dans toutes les exploitations laitires, les CHEVALIER se sont attels raliser la mise aux normes : construction dun systme de rcupration et de stockage des eaux dcoulement provenant de lactivit dlevage, construction dune fumire, mise en place dun plan dpandage du fumier.

Autant dinvestissements financiers et matriels importants qui font quaujourdhui les projets de dveloppement sont mis en veille afin de rentabiliser et de mettre en valeur lexistant.


Des productions complmentaires : lassurance dune cohrence globale

Loutil de production
Les CHEVALIER cultivent une surface totale de 270 hectares :

30 hectares de prairies permanentes : situes en bords de rivires, en fond de valle, les prairies permettent de prserver la richesse paysagre et cologique dun secteur traditionnellement consacr llevage. A ce titre, lexploitation a contract une Mesure Agri-Environnementale qui lengage, en change dune contrepartie financire, limiter lusage de fertilisants, pratiquer un pturage extensif ou retarder la date de fauche. Le maintien de ces prairies constitue un vritable engagement pour lEARL, car, au fil des annes, les grandes cultures tendent envahir progressivement la valle. Cest aussi un moyen de mettre en valeur des terres moins fertiles.


Crales : 90 hectares de bl, 30 hectares descourgeon, 30 hectares de mas, dont 20 hectares servent fournir du mas ensilage au troupeau laitier pour la priode hivernale.

Autres : 30 hectares de colza, 20 hectares de pois protagineux, 25 hectares de betterave sucrire et 10 hectares de jachre.

Le lait, lui, est produit par 75 vaches de race Prim Holstein, mais, si lon compte les vaches taries, les gnisses et les veaux, lexploitation compte en moyenne 140 animaux. La production de lait est denviron 8 000 litres par vache sur lanne, ce qui permet de remplir le quota* global, denviron 600 000 litres.


Comme dans la plupart des levages laitiers, le troupeau reste ltable de mi-novembre mi-avril. Pendant cette priode, il est nourri avec du foin, du mas ensilage et de la pulpe surpresse de betterave, avec un complment de mouture dorge et un complment azot. Durant le reste de lanne, le troupeau pture proximit de la ferme. Du mas et un correcteur azot sont ajouts en complment lherbe quand cela est ncessaire.

La production laitire mobilise une main doeuvre importante. Ainsi, les deux traites quotidiennes occupent quatre heures par jour (6 8h le matin, 16h30 18h30 le soir). Cest pourquoi un salari permanent soccupe prioritairement du suivi du troupeau.

Des proccupations environnementales croissantes

Lenvironnement tient une place de plus en plus importante dans la gestion de lexploitation familiale :
Tous les bords de rivires, nombreuses sur le territoire, sont bords par des bandes enherbes, afin dviter la fuite des fertilisants et des produits phytosanitaires.
Lexploitation est dans une dmarche de rduction progressive des intrants. Le troupeau laitier contribue cet objectif : lintgralit du fumier est utilis dans les cultures, pour fertiliser les terres de qualit moyenne, ce qui permet de rduire les apports minraux. Cest l un nouvel aspect de la complmentarit qui existe sur lexploitation entre llevage et les cultures, et de la cohrence que permet cette complmentarit dans lorganisation globale de lentreprise.
Trois nouveaux hectares de prairies ont t rcemment crs.


Du lait cru chez le producteur !

Sur les 600 000 litres de quota, lexploitation coule 500 000 litres via la laiterie de Clermont, dans lOise, une trentaine de kilomtres de lexploitation. Le reste, soit 114 000 litres, est vendu sur place chaque jour de lanne. La qualit du lait est au rendez-vous puisque aujourdhui certains clients des CHEVALIER font jusqu 25 kilomtres pour venir sapprovisionner en lait cru ! Alors, si vous souhaitez vous aussi vous laisser tenter par un lait de qualit, produit localement, en toute transparence, nhsitez pas vous dplacer Nesles-la-Valle : les portes vous sont ouvertes quotidiennement de 16h30 18h.

Sur les 600 000 litres de quota, lexploitation coule 500 000 litres via la laiterie de Clermont, dans lOise, une trentaine de kilomtres de lexploitation. Le reste, soit 114 000 litres, est vendu sur place chaque jour de lanne. La qualit du lait est au rendez-vous puisque aujourdhui certains clients des CHEVALIER font jusqu 25 kilomtres pour venir sapprovisionner en lait cru ! Alors, si vous souhaitez vous aussi vous laisser tenter par un lait de qualit, produit localement, en toute transparence, nhsitez pas vous dplacer Nesles-la-Valle : les portes vous sont ouvertes quotidiennement de 16h30 18h.


* Les quotas laitiers ont t mis en place par lUnion Europenne en 1984, afin de mettre fin la situation de surproduction structurelle sur le territoire europen, et ainsi dassurer de meilleurs prix aux producteurs. Chaque exploitation possde donc un quota annuel fixe quelle sengage produire.



Informations

EARL CHEVALIER

Ferme de Launay
95690 Nesle-La-Valle
Tl. : 01.34.70.61.07

La ferme se situe environ 1 km aprs la sortie du village de Nesles-la-Valle,
sur la droite de la route dpartementale 151, en direction de Frouville.

Laisser un commentaire

1 commentaire - Laisser un commentaire

DEVILLERS Annie (annie_devillers@hotmail.fr)26 aot 2012, à 11:20

Bonjour, J'aime dj beaucoup votre ferme et je ne pensais pas qu'il pouvait en existait de pareille en Ile de France. Mon ami, Monsieur SOUIHLI Abdessalam a une ferme au Maroc et il tait boulanger son compte en France. Pour des raisons de sant, il a d abandonner la boulangerie et aprs une reconnnaissance de travailleur handicap (peut travailler quelques heures par jour)il attend son invalidit. Il aimerait ne pas rester sans rien faire et voudrait reprendre une petite activit dans une ferme de la rgion. Nous avons vu avec ple emploi il pourrait faire une mise niveau d'une dure de 15 jours dans une ferme. Il lui suffit de trouver cette ferme et un contrat pourrait tre tabli entre pole emploi et la ferme. Pouvz me dire ce que vous en pensez ? Remerciements Cordialement

Rpondre