Accès professionnel réservé

Code oublié ?
  • Vous êtes ici :
  • Accueil ›
  • Chambres d'Agriculture ›
  • La Chambre Interdépartementale de l'Ile-de-France ›
  • Fonctionnement

Fonctionnement

En bref

Créée par la loi en 1968, la Chambre Interdépartementale d'Agriculture de l'Ile-de-France, établissement professionnel public, constitue auprès des Pouvoirs Publics, l'organe consultatif et professionnel des intérêts agricoles. Les choix et orientations pris par les instances décisionnaires représentant l’ensemble des composantes du monde agricole, sont mis en oeuvre par les services de la Chambre d'Agriculture, composée de 68 agents.

Elle est un organisme consulaire au même titre que les Chambres de Commerce et d'Industrie, et les Chambres de Métiers.

En France, 110 établissements publics sont au service de la profession :

  • 88 chambres départementales et interdépartementales d’Agriculture
  • 2 chambres d’Agriculture de Région
  • 19 chambres régionales d’Agriculture

Ces organismes sont relayés par l’APCA (l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture) au niveau national.

Deux missions

La chambre interdépartementale d’Agriculture de l’Ile-de-France a deux missions :

  • la première de représentation de l’agriculture et des agriculteurs auprès des pouvoirs publics, en faisant un interlocuteur privilégié des instances publiques
  • la seconde de service auprès des agriculteurs du territoire, contribuant au développement agricole territorial

Certification de conseil

La Chambre d’Agriculture est agréée par le Ministère de l’Agriculture pour le conseil indépendant à l’utilisation aux produits phytopharmaceutiques sous le numéro IFO1744.

Sept filières agricoles

Avec la vocation d’être au plus proche des agriculteurs de sa circonscription, la Chambre Interdépartementale d’Agriculture de l’Ile-de-France représente les 7 filières franciliennes.

Sept départements

La circonscription que couvre la Chambre Interdépartementale d'Agriculture de l'Ile-de-France n’est ni départementale ni régionale. En effet, la Chambre Interdépartementale d'Agriculture de l'Ile-de-France est issue de la fusion, en 1967, des chambres départementales des anciennes Seine-et-Oise et Seine. Ainsi, elle exerce ses activités sur 7 départements : Paris et sa petite couronne, les Yvelines, le Val d’Oise et l'Essonne.

  • La proximité, leitmotiv de la Chambre

Avec une répartition territoriale sur l’ensemble des départements du Val d’Oise, des Yvelines et de l’Essonne, la Chambre Interdépartementale d’Agriculture de l’Ile-de-France a toujours gardé sa volonté de rester facilement accessible et au plus proche des agriculteurs. Ainsi, près d'un tiers des agents des services sont ainsi basés dans des bureaux décentralisés, antennes de la Chambre située dans les départements du Val d’Oise, des Yvelines et de l’Essonne.

Six bureaux décentralisés sont ainsi répartis en fonction des pôles d'attraction agricoles. Des permanences sont prévues de façon hebdomadaire pour des secteurs plus excentrés (Attainville, Montesson, Orgeval). Les services Technique et Economique, et Gestion sont répartis dans ces antennes.

Département Commune Nombre d'agents Service technique Conseiller de gestion
Val d'Oise Cergy-Pontoise 7 Oui Oui
Yvelines - Ouest Magnanville 3 Oui -
Yvelines - Centre Galluis 4 Oui -
Yvelines - Sud Saint-Arnoult 3 Oui Oui
Essonne - Sud Etampes 5 Oui Oui
Essonne - Est Auvernaux 2 Oui -

  • Les cercles d'agriculteurs

Quinze cercles d’agriculteurs adhérents au service Technique et Economique de la Chambre d’Agriculture sont en place en fonction des régions agricoles. Chaque cercle est une association syndicale, animée par le conseiller, salarié de la Chambre Interdépartementale d'Agriculture de l'Ile-de-France. Pour 10 cercles de grandes cultures, qui regroupent environ 1 000 adhérents, soit un polyculteur sur deux, le conseiller est basé dans les antennes extérieures. Il en est de même pour le maraîchage. Pour les autres filières, les conseillers sont basés au siège de la Chambre Interdépartementale d'Agriculture de l'Ile-de-France. Les cercles d'agriculteurs spécialisés regroupent près de 500 adhérents soit au moins 60% du potentiel.

  • Les membres de la Chambre

Toujours pour renforcer la proximité avec les agriculteurs, les élus membres de Chambre sont répartis sur l’ensemble du territoire.

Les instances décisionnaires

  • L'assemblée

La Chambre d'Agriculture est administrée par une assemblée de 46 membres, élus au suffrage universel tous les 6 ans au scrutin de liste interdépartementale, selon onze collèges représentant les différentes composantes de la profession agricole. Les dernières élections ont eu lieu en février 2013.

Collèges Nombre de membres
Chefs d'exploitations et assimilés 21
Propriétaires et usufruitiers 2
Anciens exploitants 2
Groupements professionnels : Cuma 1
Groupements professionnels : Coopératives 4
Groupements professionnels : Crédit agricole 2
Groupements professionnels : Mutualité agricole 2
Groupements professionnels : Syndicats 2
Centre régional de la propriété forestière 2
Salariés de la production agricole 4
Salariés des groupements professionnels agricoles 4

Les membres élus dans chaque collège se réunissent deux fois par an en assemblée plénière appelée session. Ils décident des avis à transmettre aux pouvoirs publics et des actions à entreprendre. Ils votent chaque année le budget. Une ou plusieurs sessions extraordinaires peuvent naturellement être convoquées.

  • Le Président

Élu par l'assemblée, il est le représentant permanent et l'exécutif de la Chambre d'Agriculture. Le Président est obligatoirement un exploitant agricole en exercice et son mandat est renouvelable tous les six ans. Christophe Hillairet est actuellement président.

  • Le Bureau

Élu par l'Assemblée lors de la session d'installation qui se tient tous les 6 ans (la dernière date du 15 février 2013), il est composé de 19 élus. Il assiste le Président dans l'exécutif. Il délibère et donne l'avis de la Chambre d'Agriculture dans l'intervalle de chaque session.

  • Une commission de travail

Le Président et le Bureau s'appuient sur les réflexions et avis de 4 commissions de travail (exécutive, environnement, communication, diversification).