Accueil › À l'affiche › Agriculteurs du mois › J.M. Chatelain - Pépinièriste


Oct 2006

Portrait réalisé en 2006.
Les informations sont susceptibles d'avoir évolué.
N'hésitez pas à consulter la fiche « producteur ».



Pépinières CHÂTELAIN

Pépiniériste au Thillay (95).
Comment réussir sa diversification dans un contexte d’agriculture péri-urbaine !

Présentation de l'exploitation


L’entreprise de Monsieur CHÂTELAIN, située au Thillay, se trouve à 25 km environ au Nord de Paris, dans le Val d’Oise. L’entreprise s’étend aujourd’hui sur 205 ha mais il n’en a pas toujours été ainsi.

Historique

Issu d’une famille d’agriculteurs possédant 50 ha, Jean-Marie CHÂTELAIN décide en 1966 de planter quelques arbres sur la propriété familiale : « Je souhaitais diversifier les productions de l’exploitation » nous explique-t-il. En effet, avec la construction de l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, les expropriations se font de plus en plus nombreuses et Monsieur CHÂTELAIN sent qu’il est important de se tourner vers d’autres cultures.

Dès 1968, 3 500 arbres, arbustes et conifères représentant une centaine de variétés occupent déjà 15 ares : la vocation de pépiniériste de Monsieur CHÂTELAIN est née. « C’est avant tout un métier de passion, nous confie t-il, un métier de savoir faire et de précision également. Dans la mesure où nous intervenons sur le cycle végétal, il faut être à l’écoute de la Nature au quotidien car nous interagissons avec elle. C’est un travail qui apprend l’humilité aussi : la Nature, étant par essence imprévisible, elle peut reprendre tout ce que l’on a construit mais elle sait aussi se montrer généreuse. »

A partir des années 70, tout s’enchaîne : Monsieur CHÂTELAIN s’installe comme pépiniériste à son compte et en 1985, l’exploitation comprend 100 ha dont 10 ha sont consacrés à l’activité « pépinière ».

En 1987, la superficie destinée à la production d’arbres double, et passe à 20 ha. L’entreprise s’installe alors sur le lieu actuel du magasin au Thillay. A partir de 1987, Monsieur CHÂTELAIN embauche une personne par an pour l’aider à assurer la production.

Ainsi en 1998, l’entreprise qui emploie 15 salariés et occupe 30 ha pour la production de plantes de pépinière. La SARL des Pépinières CHÂTELAIN est créée afin d’assurer la commercialisation des produits et le négoce de végétaux.

Une diversification supplémentaire est trouvée par la mise en place d’un service « Parcs et Jardins » proposant la création, plantation, et entretien de jardins de particuliers. Ce service emploie actuellement 3 personnes.


Mais cette success story ne s’arrête pas là ! La même année, les Pépinières CHÂTELAIN reprennent les Pépinières Carnet. D’une superficie de 30 ha, située au Mesnil Amelot en Seine-et-Marne, cette acquisition ouvre l’entreprise CHÂTELAIN au marché des collectivités locales et des paysagistes, et lui permet d’acquérir un savoir faire supplémentaire en matière d’arbres fruitiers formés.

Enfin, en 2002, afin de donner un nouvel élan à la vente au détail, M CHÂTELAIN aménage une jardinerie, sur le site du Thillay, pour assurer la vente directe aux particuliers. Quatre-vingts places de parking sont aménagées, offrant un accès facile aux clients. Les serres couvertes permettent de découvrir les productions des Pépinières CHÂTELAIN. Un ensemble d’accessoires (matériel et produits d’entretien) ainsi qu’un service de création de bouquets y sont également proposés.

Précurseur dans la famille, Jean-Marie CHÂTELAIN a, semble t-il, réussi à transmettre la passion de son métier à ses enfants. Après des études respectivement agricoles, et horticoles puis commerciales, sa fille et son fils l’ont finalement rejoint pour travailler dans l’entreprise familiale.

Aujourd’hui encore, les projets continuent de fleurir dans la tête de Monsieur CHÂTELAIN mais lorsque l’on essaie d’en savoir un peu plus, il prend un air mystérieux, laisse tomber trois mots... « arbres... fruitiers... formés... » et nous donne rendez vous dans 10 ans !



Production

En 2006, 75 ha sont consacrés à la production d’arbres fruitiers, d’arbres d’ornement, de conifères, d’arbres d’alignement, et d’arbustes.

Mais la spécialité des Pépinières CHÂTELAIN reste la production de gros sujets (arbres et conifères pouvant atteindre jusqu’à 10m) et la création d’arbres fruitiers formés (espalier, tige, demi-tige, fuseau).

Vingt mille plants sont greffés par an : l’expertise des techniciens de l’entreprise leur permet de réaliser 600 greffes par jour ! Monsieur CHÂTELAIN estime à un demi million le nombre de sujets en culture par an.

L’activité de la ferme, qui appartient désormais à la SCEA des Pépinières CHÂTELAIN, assure la production sur 130 ha répartis comme suit :
- 11 ha de betterave,
- 55 ha de blé,
- 16 ha d’orge,
- 18 ha de colza,
- 20 ha de féveroles,
- 10 ha de jachère.



Commercialisation

Jean-Marie CHÂTELAIN évalue ses ventes à environ 80 000 plants par an.

La vente en gros représente 75% de ses débouchés (35% aux collectivités locales et 40% aux paysagistes). Les particuliers lui permettent de réaliser 25% de son chiffre d’affaire.

Les arbres sont vendus en moyenne au bout de 6 à 7 ans, sachant que les gros sujets restent dans la pépinière pendant 20 ans.

Les productions de la ferme sont vendues aux coopératives (CAPA France) et aux sucreries.


Le cycle de vie d’un arbre fruitier chez les CHÂTELAIN

L’origine de la plante répond à des exigences précises : le jeune plant, fourni par des pépinières spécialisées dans cette production, doit être exempt de virus ou de maladies et doit correspondre exactement à la variété recherchée.

Année 1 :
1. Habillage de l’arbre : taille des racines et des parties aériennes avant de le planter.
2. Plantation au printemps.
3. Travaux superficiels du sol (binage).
4. Greffe d’un intermédiaire à partir du 15 juillet de l’année 1 : greffe en écusson (voir dessins). L’intermédiaire n’est pas la branche qui assurera la production de fruits mais c’est une variété compatible avec le pied-mère qui permet la production d’un bois de qualité, c’est à dire résistant au vent, d’une belle couleur, et possédant peu d’entre-nœuds pour former le tronc.
5. Travaux d’entretien du sol.

Année 2 :
6. Mois de février : le porte-greffe est coupé au dessus de la greffe afin que la sève alimente cette dernière.
7. De la pousse émise du bourgeon, une seule branche droite est recherchée. Elle est tuteurée, c’est à dire attachée avec des liens adaptés à chaque type d’arbre sur un bambou.
8. Eté : protection contre les pucerons et chenilles avec des insecticides et suivi du tuteurage au fur et à mesure de la pousse.

Année 3 et 4 :
9. Pousse de la greffe, que l’on continue à tuteurer.

Année 5 :
10. Début d’année : Greffe en fente. Sur l’intermédiaire = tronc formée en 2 ans à partir de la greffe de pied que l’on coupe à la hauteur voulu (tige, ½ tige), on greffe la variété de tête qui produira les fruits recherchés.
11. Eté : Taille des jeunes pousses émises à partir de la greffe de tête pour assurer la ramification du futur arbre fruitier. Travaux du sol. Entretien : protection contre les pucerons et chenilles.

Année 6 :
Les tiges, à 1 mètre du sol, font entre 10 et 12 cm de circonférence et la cime a une périphérie comprise entre 60 cm et 1 m; les arbres qui peuvent atteindre 10m de haut sont prêts à être vendus.


Les arbres destinés à la production de gros sujets sont transplantés tous les 5 ans afin de favoriser le développement des racines. Au bout de 15 à 20 ans, ces arbres sont vendus. Les plantes sont alors arrachées mécaniquement sous forme d’une motte dont la taille, adaptée à la circonférence du tronc, peut peser jusqu’à 1 tonne et demi ! Afin de préserver la motte des chocs du transport, elle est « grillagée ». Le transport est réalisé grâce à des engins de levage et la plantation chez le client est assurée par les équipes de Monsieur CHÂTELAIN.



Les samedis du jardin

En automne, les Pépinières CHÂTELAIN vous proposent, grâce à une idée originale, de vous initier ou de vous perfectionner à l’art et la manière de prendre soin de votre jardin.

Pendant 6 semaines (3 samedis en octobre et 3 samedis en novembre – voir sur www.pepinieres-chatelain.com pour plus d’informations), des professionnels des Pépinières CHÂTELAIN vous enseignent l’art de soigner votre jardin par le biais de 6 ateliers à thèmes variés, parmi lesquels : « comment créer vos propres jardinières à floraison automnale ? », ou encore « tailler vos rosiers à l’automne »...

Ces six ateliers, gratuits, se termineront en beauté le samedi 25 novembre 2006 par la fête de la pomme en présence de l’association des Croqueurs de Pommes d’Ile-de-France.



Informations

Pépinières CHÂTELAIN

50, route de Roissy
95500 - Le Thillay
Tél. : 01.39.88.50.88
Fax : 01.39.92.86.52
Email : chatelain@lespepinieres.fr

www.pepinieres-chatelain.com




Commentaires

Cet article vous a plu ? Laissez un commentaire en ligne au rédacteur.