Accueil › À l'affiche › Agriculteurs du mois › O. Jegou - Horticulteur et maraîcher


Mar 2010

Portrait réalisé en 2010.
Les informations sont susceptibles d'avoir évolué.
N'hésitez pas à consulter la fiche « producteur ».



Les Serres de Maubuisson : Olivier JEGOU

Horticulteur, maraîcher, producteurs de plants de légumes.
Diversité, tradition et innovation au coeur de la ville à Saint-Ouen-l’Aumône (95).

Présentation de l'exploitation

Olivier JEGOU a hérité d’une exploitation horticole et maraîchère située en plein coeur de la ville, à un endroit surprenant : face à l’abbaye de Maubuisson (abbaye royale cistercienne du 13ème siècle), à proximité immédiate d’un parc et des habitations. Au lieu de voir sa situation urbaine comme un handicap, il se propose aujourd’hui de restructurer progressivement son activité en diversifiant ses circuits de commercialisation.

En effet, vu la diminution progressive de sa clientèle traditionnelle de maraîchers, Olivier JEGOU développe la vente aux particuliers avec pour idée phare de proposer toute l’année tout ce qu’il faut « pour réussir les potagers, massifs et balcons ». Et l’on sent toute l’entreprise bien déterminée à relever ce pari audacieux avec rigueur et enthousiasme.

Une assise locale forte et ancienne

C’est en 1992, avec la création de l’EARL « Les Serres de Maubuisson » (Exploitation Agricole à Responsabilité Limitée), qu’Olivier JEGOU intègre l’entreprise familiale, qui avait été montée en 1954 par ses grands parents. Aujourd’hui sa femme, qui s’occupe de la comptabilité, est associée exploitante et son père associé non exploitant dans l’EARL.

Après la période des traditionnels châssis nantais, le père d’Olivier fait bien vite le choix de la serre verre pour la production, malgré la lourdeur des investissements à réaliser. En comparaison avec les tunnels plastiques, les serres verres ont l’avantage d’offrir une bien meilleure luminosité pour l’élevage des plants, mais aussi plus d’espace de culture.

Elles permettent aussi des économies de chauffage et une meilleure gestion de l’hygrométrie. Nous sommes en 1971 et, aujourd’hui, les serres sont encore là, même si elles ont été modernisées !


A cette époque, le père d’Olivier JEGOU se démarque de ses collègues à double titre : non seulement il produit des plants de légumes, activité rare car demandant un savoir-faire et des moyens importants, mais en plus, dès le début des années 70, il commence à produire du plant de salade en motte pressée.

En 2008, après environ cinquante ans de présence au marché de La Garenne-Colombes, l’entreprise cesse toute vente à l’extérieur de ses locaux. Les associés choisissent alors de développer la vente sur place et au détail de légumes, en plus des plants de fleurs et des plants de légumes.




Des moyens de production importants

Aujourd’hui l’EARL « les Serres de Maubuisson » exploite 1.3 hectare de terres. 3 600 m² de serres verres se répartissent en 2 200 m² pour les plants potagers et 800 m² pour les plants de fleurs. Quant aux 2 000 m² de tunnels plastiques hors gel, ils se répartissent entre 1 200 m² de cultures légumières et 300 m² de surface de vente. 0.5 hectare de terres sont réservées aux cultures en plein air.

Le solde de chacune des surfaces est réservé aux outils, nombreux pour une activité de ce type : entre les trois motteuses, la machine pour le semis en plaques alvéolées, la machine pour le repiquage des plants des fleurs, il y a de quoi rêver pour les amateurs de mécanique !


Comme pour tous les maraîchers et les horticulteurs, les productions sont extrêmement diversifiées. Retenons simplement trois choses : Olivier JEGOU a pour objectif de proposer sur son espace de vente tout ce qui est indispensable au jardinier pour son potager, son jardin; les variétés sont choisies pour leur qualité gustative et parce qu’elles sont adaptées à la région; l’entreprise tente en permanence d’adapter sa production au client et d’améliorer ses méthodes de production.

Concrètement la gamme de plants de légumes va ainsi des salades, aux choux, tomates, aubergines, poivrons, concombres, courgettes, mâche, céleri, artichauts, plantes condimentaires. Les légumes frais varient entre salades, tomates, radis, aubergines, poivrons, concombres, courgettes, fraises, choux et condimentaires. Quant aux fleurs, en annuelles, on trouve bégonia, impatiens, oeillet d’Inde, pétunia, géranium, fuschia, surfinia, etc...; en bisanuelles, on trouve pensée, primevère, myosotis, vivaces.

Pour produire tout cela avec un objectif qualitatif sans cesse réaffirmé, le potentiel humain est là et bien là ! Sur ce terrain, c’est Olivier JEGOU qui a fait preuve d’innovation et d’ouverture puisqu’il emploie six salariés à temps plein annualisé, en fonction des pics de vente, avec une parité hommes-femmes parfaite !

Une diversification promettant un avenir... fleuri !

Traditionnellement, la clientèle de l’EARL est constituée uniquement d’une cinquantaine de maraîchers professionnels, situés dans un rayon de 40-50 km de Saint-Ouen. Etant donné le contexte économique de l’agriculture depuis bon nombre d’années, les installations de maraîchers se font de plus en plus rares. Si on y ajoute la pression foncière, cruciale pour les maraîchers, souvent installés à la périphérie des villes dans notre région, l’avenir du maraîchage conventionnel en région parisienne paraît bien compromis. Si l’on excepte les installations en agriculture biologique, les jeunes maraîchers deviennent chose rare dans nos contrées ! Olivier JEGOU prévoit ainsi de perdre 50% de sa clientèle professionnelle dans les 5-10 ans à venir.


Afin de faire face à cette situation, il se tourne maintenant vers les particuliers. Le potentiel s’avère bien présent puisque, sans aucune publicité, le volume des ventes augmente depuis l’insertion de l’exploitation sur ce créneau...

La diversification des circuits de commercialisation implique une diversification et une certaine complexification de la méthode de gestion des cultures et des ventes. En effet, d’un planning annualisé, qui permet une gestion claire des commandes et des semis avec les professionnels, on passe à des achats plus fluctuants et à des volumes de semis qui doivent s’affiner au fil des ans et en fonction de la météo avec les particuliers.


Par ailleurs « Les Serres de Maubuisson » fournissent l’intégralité des fleurs de la ville de Saint-Ouen-l’Aumône. Ce marché représente 80 à 90 000 plants par an, ce qui mobilise une serre entière toute l’année !




Informations

Les Serres de Maubuisson : Olivier JEGOU

6 Rue Alexandre Prachay
95310 St-Ouen-l'Aumône
Tel : 01.34.64.14.30




Commentaires

Cet article vous a plu ? Laissez un commentaire en ligne au rédacteur.