Accueil › À l'affiche › Agriculteurs du mois › D. Sargeret - La bière du Vexin


Janv 2003

Portrait réalisé en 2003.
Les informations sont susceptibles d'avoir évolué.
N'hésitez pas à consulter la fiche « producteur ».



La bière du Vexin : Denis SARGERET

Producteur dans le Val d'Oise. Un goût du terroir et un plaisir à déguster.


Présentation de l'exploitation

Dans le Val d'Oise, à Théméricourt, depuis le 5 mai 2001, Denis SARGERET vous propose des bières savoureuses, élaborées à partir de ses cultures d'orge, reflétant l'image du Terroir du Vexin.

Historique

En 1976, Denis SARGERET s'est installé avec 48 ha de polycultures, principalement de blé, d'orge et de betterave. A cette activité, se greffait de l'élevage bovin laitier.

En 1980, suite à son mariage, il abandonne l'élevage pour se consacrer entièrement à ses cultures. Aussi, en parallèle, il commence à proposer ses services au voisinage, sous forme d'entreprise de travaux agricoles : battage, épandages engrais, entretien rivière...

Progressivement, en 1987 et 1992, il s'agrandit pour avoir actuellement une superficie de 155 ha. Il cultive dorénavant blé, orge, colza, maïs, pois et betterave.

En 2000, suite à un rêve de transformer une de ses cultures en un produit qu'il pourrait valoriser directement auprès du consommateur, et à la lecture d'un article de la France Agricole sur la fabrication de la bière dans le Centre de la France, il suit une formation de 3 jours à l'IFBM de Nancy sur la fabrication de la bière avant de se lancer quelques mois plus tard.


Il estime que cette diversification est réussie, toutefois, ce nouveau métier lui demande beaucoup de sacrifices au niveau de sa vie familiale.


Organisation de l'activité

Aidée de son épouse Brigitte, infirmière, et de son fils Aurélien âgé de 19 ans, actuellement en contrat d'alternance en assistance de gestion, cette entreprise conserve son aspect familial. Jusqu'alors, l'orge de printemps récolté sur l'exploitation est envoyé dans une malterie à Issoudin, pour y être transformé en malt Pilsen qui servira à 95% à la fabrication de sa bière. A la malterie, l'orge sélectionné germera en milieu humide puis sera chauffé pour donner le malt (produit riche en sucres) Selon les températures de chauffage appliquées, le malt sera différent et donc donnera des bières de qualité différente.

Le brassage, la fermentation et le conditionnement sont réalisés directement à la Ferme brasserie par Denis et Brigitte SARGERET.

Pour information, il faut 200 kg de céréales pour faire 1000 L de bière. La première année, la brasserie a produit 280 hL de bière.


La production

Vous trouverez régulièrement chez Denis et Brigitte Sargeret : la bière blonde du Vexin et la bière ambrée du Vexin.

Elles sont toutes deux alcoolisées à 5.5° volume. Les présentations sont diverses : 33 cl, 75 cl, fût de 30 L ou encore minifût de 5 L.

Ces 2 bières ne ressemblent à aucune autre, elles vous flattent le palais et ont une agréable persistance en bouche. Une fois le verre vide, leur gros défaut est l'envie d'en boire de nouveau.

Pour les fêtes de fin d'année, Denis SARGERET propose une nouvelle bière du Vexin : La Veliocasse, bière ambrée à laquelle a été ajouté du miel qui fera des ravages. Malgré ses 7° alcoolique, elle nous apparaît plus douce et se boit volontiers.

Chaque trimestre, Denis Sargeret propose de nouveaux produits à sa clientèle. Pour votre information : la bière contient beaucoup de vitamines du groupe B comme les céréales dont elle est issue et également du potassium, du phosphore et du calcium.


Informations

Brigitte et Denis SARGERET se feront un plaisir de vous expliquer le cheminement de l'orge à la bière tous les week-ends et jours fériés de 10H30 à 12H30 et de 14H30 à 18H00 et une dégustation de leurs produits vous sera proposée à la fin de leur présentation.

Ferme brasserie du Vexin

3, rue de la Croix des Ruelles
95450 THEMERICOURT
Tél./ fax : 01.30.39.24.43


Ils accueillent également des groupes (entreprises, retraités, étudiants à partir de la classe de première...) en semaine sur RDV.




Commentaires

Cet article vous a plu ? Laissez un commentaire en ligne au rédacteur.



» Antonin a dit :
Le 14-10-2012 12:14

ça fait plaisir de voir que dans le coin aussi on peut faire de belles choses en s'en donnant les moyens! Bon courage! En tout cas bien bonne la Veliocasse, même si un tout petit peu trop sucrée!