Accès professionnel réservé

Code oublié ?
  • Vous êtes ici :
  • Accueil ›
  • Notre agriculture ›
  • Filières agricoles ›
  • Pépinière

Pépinière

Présentation

La filière horticole d’Ile-de-France se compose actuellement de 2 grandes familles de producteurs : les horticulteurs produisant des plantes en pots et plantes à massifs, et les pépiniéristes produisant des arbres et arbustes d’ornement. Il existe également une production de fleurs coupées dans notre région. Historiquement très développée, celle-ci est maintenant réduite à un faible nombre d’entreprises.

Nous nous intéressons ici à la filière pépinière d’ornement. Elle comporte plusieurs orientations, notamment :

  • arbustes caducs et persistants, dont plantes de haies
  • arbres d'ornements et arbres fruitiers
  • conifères
  • plantes grimpantes et plantes de terre de bruyère
  • rosiers
  • vivaces...

La pépinière en Ile-de-France

Selon l’enquête régionale FranceAgriMer/AND, réalisée en 2012, la profession pépinière de la région Ile-de-France se répartie comme suit :

  Ile-de-France France entière
Nombre d'entreprises 53 4417
Surface totale d'exploitation 757 ha 18925 ha
ETP employés 358 17900
Chiffre d’affaire horticole 23832 € 688800 €

Spécialisés dans la production de végétaux ligneux d’extérieur (arbres et arbustes d’ornement caducs et persistants, conifères, plantes de haie, plantes grimpantes, plantes de terre de bruyère, plantes topiaires, rosiers, arbres fruitiers, etc..) les pépiniéristes d’Ile-de-France disposent :

  • d’un savoir-faire reconnu
  • d’un potentiel important avec environ 750 hectares de cultures en pleine terre et 1.5 millions de conteneurs cultivés en hors sol
  • d’une gamme de végétaux particulièrement diversifiée allant des jeunes sujets aux plantes de dimensions exceptionnelles

Répartition géographique

D’après les données propres à la Chambre d’Agriculture, en 2013, les exploitations de production de pépinière se répartissaient de la manière suivante :

  Essonne Seine-et-Marne Val d'Oise Yvelines Petite Couronne Total (ha)
Nombre d'entreprises 5 18 8 8 0

La production est située pour sa plus grande partie dans un rayon de 50 à 100 km autour de Paris, de nombreuses exploitations, traditionnellement implantées en Petite Couronne, ayant déménagé plus loin à cause de l’urbanisation. En Ile-de-France, 93% de la production de pépinière concerne des végétaux en élevage de moyennes à très grande taille et 5% de vivaces (la part de production de jeunes plants étant anecdotique).

Les productions régionales franciliennes

Les productions sont extrêmement diversifiées. On relève en particulier :

  • arbustes caducs et persistants : il existe des centaines d’espèces d’arbustes caducs dont les floraisons et colorations de feuillages vont se succéder tout au long de l’année pour égayer les jardins, terrasses et balcons. Il est conseillé de les mariés avec des arbustes au feuillage persistant, aux baies attractives ou choisir des plantes caduques à bois attractif afin de conserver un espace plaisant tout l’hiver !
  • arbres d’ornements et arbres fruitiers : on trouve en Ile-de-France toute une palette d’arbres d’ornement à petit, moyen ou grand développement. Certains de par leur port et leurs couleurs de feuillages d’automne sont à recommander tout particulièrement comme le Liquidambar, le Tulipier, ... Il faut également penser aux fruitiers tels que pommiers, poiriers, cerisiers, pêchers, abricotiers et petits fruits (framboisiers, groseilliers, cassissiers, ...). En Ile-de-France, certains fruitiers sont adaptés aux petits jardins ou aux balcons en 1/2 tige, en cordon ou en verrier traditionnel.
  • conifères : on cultive en pépinières en Ile-de-France de magnifique sujets de conifères à isoler de 2 à 15 m de hauteur : Cèdre du Liban, Cèdre bleu, Chamaecyparis jaune, bleuté, columnaire, pendulaire, pins noir, ... en motte grillagées ou en bacs bois traditionnel. On trouve aussi un large assortiment de conifères de rocailles allant du jaune au bleu en passant par toutes les teintes de vert.
  • plantes topiaires : c’est une des spécialités historique d'Ile-de-France qui a pris son essor avec le développement des « jardins à la Française », développés par l’architecte Le Nôtre, comme le fameux parc du château de Versailles. Ainsi vous trouverez en production des buis, des ifs et des charmilles taillés en boule, en cône, en spirales, en rideau, en forme de personnages ou d’animaux, ...

Conteneurs, mottes ou racines nues

La culture en conteneur permet de disposer d’arbustes, conifères et même d’arbres prêts à planter toute l’année. C’est aussi le moyen de planter rapidement des arbustes en forte taille d’où un résultat immédiat.

Mais, en Ile-de-France, les pépiniéristes restent également fidèle à la production en pleine terre dont les clients disposeront en racines nues (caducs en repos de végétation) ou en mottes (persistants ou gros sujets) voir en bac traditionnel en bois (très gros sujets : conifères, persistants notamment).

Débouchés et circuits de commercialisation

Les entreprises pépinières d’Ile-de-France ont généralement plusieurs marchés de prédilection répartis parmi :

  • la vente au détail
  • les paysagistes
  • les collectivités locales
  • les jardineries
  • les autres producteurs
Ce tableau n'est pas visible mais nécessaire pour le graphique automatique
Type de circuit Pourcentage
Particuliers 25%
Grossistes 1%
Fleuristes 1.8%
Jardineries 28%
GMS 0.2%
Producteurs 5%
Entreprises de paysage 20%
Collectivités 19%

Source : FranceAgriMer/AND, 2012

Les végétaux de pépinières sont commercialisés à 2 saisons principales de ventes :

  • Automne : c’est la meilleure saison pour planter les végétaux. Ainsi, les plantes auront le temps de développer leur système racinaire au cours de l’hiver, elles seront alors plus résistantes en cas de fortes chaleurs l’été suivant la plantation.
  • Fin d’hiver-Printemps : il est possible de planter dès janvier, février et même jusqu’au début de l’été grâce aux conteneurs.

Contexte actuel

La situation économique des entreprises de la filière horticole d’Ile-de-France est actuellement très fragile. En effet, bien qu’aux portes du plus grand marché français, voir européen, que constitue la mégalopole d’Ile-de-France, les producteurs régionaux ont des difficultés à s’imposer auprès de la clientèle locale. Ils sont fortement concurrencés sur leur territoire par des pépiniéristes français, mais surtout européens.

Les charges de structures importantes, les difficultés à trouver et fidéliser du personnel qualifié, la forte pression urbaine, limitent le développement des entreprises et donc entament les capacités d’investissement et de pérennité de celles-ci.

Depuis 2012, une marque « Plantes d’Ile-de-France » a été développé sous l'égide de la certification « Talents d’Ile-de-France » établi par le CERVIA. Vous pourrez ainsi acheter, dans les entreprises affiliées à la marque, des végétaux produits dans votre région selon une charte de bonnes pratiques :

  • respect de l’environnement avec développement de pratiques alternatives comme la Protection Biologique Intégrée
  • développement économique et social local
  • introduction régulière d’innovations...